L’expérimentation relationnelle avec les sites de rencontre

 

Il n’existe pas que des éléments négatifs sur les sites de rencontres. On peut en effet utiliser ceux-ci bénéfiquement dans bien des cas.

Un des points positifs est que ceux-ci permettent d’augmenter le nombre de relation et d’interaction entre les individus. Jusqu’à présent, le nombre de partenaires sexuels qu’avait le français moyen au cours d’une vie était d’en moyenne 6. Cela avait en effet néfaste, à savoir qu’une personne normalement constituée gardait le même partenaire, souvent mari ou femme, d’un âge très jeune jusqu’à la mort. Hors le partenaire idéal est rarement trouvé du premier coup. Il faut rencontrer beaucoup de monde pour se faire une idée globale de ce que l’on veut vraiment dans la vie.

Les sites de rencontres en ligne permettent dès lors de mettre en face l’une de l’autre (même virtuellement dans un premier temps) un homme et une femme. On peut donc multiplier les interactions pour comprendre l’autre et surtout se comprendre soi-même.

Il est ainsi possible d’augmenter le nombre d’interactions pour ainsi diminuer le temps qu’une personne a besoin pour définir les caractéristiques recherchées au sein d’un compagnon ou d’une compagne.

Il est bien beau de rester mariés pendant dix ans si c’est pour se rendre compte après ce temps que les deux amants ne sont pas faits l’un pour l’autre. Ce type de comportement peut être évité si on a connu plusieurs partenaires (pas nécessairement sexuels) au fil de sa vie.

En effet, la répétition amène une certaine forme de maitrise, et cela peu importe le domaine. Un pianiste de renom aura pratiqué le piano pendant des milliers d’heures, et le plus grand joueur de football de tous les temps a probablement commencé à jouer au foot vers trois ou quatre ans, et joue depuis lors tous les jours.

Il est donc un fait certain que la répétition va permettre à une personne de s’améliorer dans une compétence particulière.

Hors, les relations humaines et les interactions qui sont pratiquées entre les hommes sont elles aussi soumises à ce concept. Par exemple lorsqu’on doit faire un discours devant une assemblée, le novice aura probablement les genoux qui tremblent, la voie hésitante et le regard vague, alors que s’il avait répété son discours ne fusse que dix fois auparavant, il aurait pu diminuer son stress et augmenter sa maitrise.

C’est donc par la répétition et le nombre d’essais et d’erreurs qu’on peut vraiment devenir compétent. En rencontrant un grand nombre de personnes on peut ainsi définir les qualités qui nous plaisent et les défauts qui sont des freins au bon développement d’une relation de couple.

Faire des rencontres en ligne peut donc être un plus au début et pour prendre de l’expérience, il faudra par contre les prendre dans un contexte global de développement de soi et pas dans le seul but de voir du monde.

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.